Shining

Fiche consultée 811 fois Les consultations sont en augmentation de 28% sur les 30 derniers jours

Titre original
The Shining 
Un film de
Stanley KUBRICK 
Genre
Hôtel d'horreur  
Origine
Etats-Unis
Année de production
1980 
Durée
1h59 
Scénario
Stanley Kubrick et Diane Johnson d'après la nouvelle de Stephen King 
Production
Robert Fryer, Mary Johnson, Martin Richards et Stanley Kubrick 
Distribution
Warner Bros. 
Sortie France
16/10/1980 
 

Résumé

J

ack Torrance, écrivain alcoolique en mal d'inspiration, décide de se retirer au vert. Il part se réfugier dans un hôtel isolé du monde, perdu dans la montagne et fermé pour l'hiver, pour en assurer le gardiennage. Il est uniquement accompagné de sa femme Wendy et de son fils Danny.

Danny, qui possède un don de médium, le "Shining", est effrayé à l'idée d'habiter ce lieu, théâre marqué par de terribles évènements passés...

Distribution

Artiste Rôle
Jack NICHOLSON Jack Torrance
Shelley DUVALL Winifred 'Wendy' Torrance
 

Critique

par Hardboil Bench
Sa note : /10
Ses 3 autres avis
Tous nos rédacteurs

...

I

l faut tout d'abord bien évidemment rappeler que Shining est une adaptation du roman homonyme de Stephen King. Et tout est dans ce mot "adaptation". Car finalement Stanley Kubrick n'a gardé du roman qu'une partie des composantes. "Trahison!" ont crié les fans de King (et l'écrivain lui-même). Malgré tout Shining reste un énorme moment cinématographique grâce à la maîtrise et au savoir-faire absolu du réalisateur.

Bien sûr, Nicholson cabotine à mort, Shelley Duvall est irritante à souhait, Mais "Shining" est un film piège qui joue superbement avec les nerfs du spectateur. Que demander de plus puisque c'était là le but recherché.

L'une des trahisons la plus évidente concerne le personnage principal. Dans le livre, le héros c'est Danny, jeune garçon détenteur d'un "pouvoir" lui permettant d'avoir la vision des dangers que recèle hôtel. Dans le film, tout se focalise sur Jack et sur son étude caractérielle et psychanalytique. Tout se rapporte à lui. Toute la narration du film va tourner autour de l'imaginaire perturbé de l'écrivain et l'horreur va s'installer à mesure que grandira sa folie, une folie meurtrière.

Sa folie justement qui va se développer au fur et à mesure que le passé sanglant de l'hôtel va remonter à la surface par l'intermédiaire d'inquiétantes visions qu'auront Jack et Danny. Car ces apparitions restent bien réelles et nous rappèlent qu'il s'agit d'un film d'horreur autant que d'un film psychologique. Car l'hôtel a bel et bien été le cadre de choses épouvantables et celles-ci vont peser lourdement sur la santé mentale de Jack.

Un flot de sang jailli des portes de l'ascenseur, les fantômes de deux fillettes assassinées apparaissent à Danny, Jack flirt avec le cadavre décomposé d'une cliente et discute allègrement avec les spectres d'un ancien gardien meurtrier et d'un énigmatique barman venu de nulle part… et Jack se complet dans cet univers qu'il pense maîtriser et connaître.

Le film est un pur chef-d'œuvre cinématographique et artistique. La mise en scène est à couper le souffle. Kubrick maîtrise l'espace comme personne. Chaque plan, chaque scène, chaque mouvement de caméra est un vrai bonheur. La façon dont il filme l'intérieur de l'hôtel, ses vastes couloirs, ses salles désertiques, impose une dimension terriblement effrayante.

Le véritable problème vient de son choix de montrer sans rien expliquer. A l'image de la photographie finale montrant Jack au milieu d'une foule de noceurs, prise à hôtel dans les années vingt.

Jack à t'il toujours hanté hôtel comme il finit lui-même par le croire? Est-il la réincarnation d'un ancien gardien? Ou bien est-il d'une certaine manière "adopté" par l'hôtel qui le fait entrer dans son histoire? Cette question nous poursuit bien après la vision du film et participe à son mystère.

Des petits trucs en plus

La version longue est d'une durée de 2h26, la plupart du temps censurée dans de nombreux pays, où le film était interdit au moins de 16 ans (et 18 ans pour la version longue) à sa sortie en salles. En France, la version courte était interdite au moins de 12 ans.

Récompenses

+ de récompenses

 

Média

Note du film

Top 50
7ème
Note
8.3/10
Nombre de votes
39

Chiffres

Box-office France
2 359 705
N'est plus en exploitation
? semaines d'exploitation enregistrées
Budget
19 M$

Films liés

 

tobefred.zoy.org est valide XHTML 1.0 Strict! | Haut de page | Contact | Politique d'accessibilité | Conception : Frédéric Bernier-Malcoiffe | Mentions légales