Voyage au bout de l'enfer

Fiche consultée 3981 fois Les consultations sont en augmentation de 35% sur les 30 derniers jours

Titre original
The deer hunter 
Un film de
Michael CIMINO 
Genre
épopée dantesque  
Origine
Etats-Unis
Année de production
1978 
Durée
3h03 
Scénario
Michael Cimino, Louis Garfinkle, Quinn K. Redeker et Deric Washburn 
Production
Michael Cimino, Michael Deeley, John Peverall et Barry Spikings 
Distribution
Universal Pictures 
Sortie France
05/04/1979 
 

Résumé

D

ans une petite ville industrielle de Pennsylvanie, cinq ouvriers de l'équipe de nuit se retrouvent dans un bar, après leur travail. Ils s'apprêtent à fêter le mariage de l'un d'entre eux et le départ de trois autres appelés au Vietnam. Dans ce moment de joie, ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'à leur retour, leur esprit restera marqué à jamais par les horreurs de cette sale guerre. Le voyage qu'il les attend les ménera en effet au bout de l'enfer...

Distribution

Artiste Rôle
Christopher WALKEN Nick
Robert DE NIRO Michael
George DZUNDZA John
John CAZALE Stan
John SAVAGE Steven
Meryl STREEP Linda
 

Critique

par SenTenza
Sa note : 8/10
Ses 77 autres avis
Tous nos rédacteurs

...

L

a guerre du Vietnam est l'un des sujets favoris d'Hollywood et chaque réalisateur renommé a tenté de marquer les esprits avec son film choc. Parmi ces grands cinéastes, citons Francis Ford Coppola avec "Apocalypse Now" (1979); Oliver Stone avec "Platoon" (1986); ou encore Stanley Kubrick avec "Full Metal Jacket" (1987)... Mais à vrai dire, aucun d'eux n'y a décrit avec tant de convictions les traumatismes et la souffrance endurée que Michael Cimino avec son "Voyage au bout de l'enfer". Michael Cimino a écrit là l'héritage le plus atroce, et paradoxalement le témoignage plus humain, de cette sale guerre.

Evitant la banale histoire de jeunes soldats américains, face aux durs et cruels combattants viêtmins, Michael Cimino nous narre les aventures d'un groupe de jeunes immigrés russes, quittant famille, travail, loisirs et amis, pour rejoindre un court instant les cercles de l'enfer. Ce périple, pourtant bref, ne manquera pas de marquer les plus sensibles et d'endurcir les plus rudes, et effacera ce qu'ils avaient de plus chers en eux, leurs racines.

Tout le film est construite sur la confrontation, l'antinomie des idées, il y a l'avant et l'après, le milieu n'étant que transition, fait de noirceur et de ténèbres. Michael Cimino nous emmène traverser le miroir et découvrir ce qu'il y après la guerre, quand les gens vous acclame en héros alors que vous n'avez fait que sauver votre peau et de celles qui vous sont chères...

Tout d'abord, concentrons-nous sur les personnages. En premier lieu Michael (Robert De Niro) qui apparait comme quelqu'un de maléfique, de diabolique: il apparait dans l'usine en un éclair et disparait aussitôt dans un mur de flammes. Peu après, il se moque des croyances des autres et montre sa froideur et sa détermination dans son seul vrai but dans la vie: tuer le cerf en un seul coup, de sang-froid. A son retour, Michael est un autre homme, c'est un sauvé, qui veut devenir sauveur, et ses actes et ses dires sont celui d'un Saint... Le summum de cette quête de rédemption est quand il se trouve face à un cerf, lors d'une partie de chasse, et qu'il se sent incapable de le tuer....

Beaucoup ont fait le rapprochement du rôle de De Niro à celui qu'il avait dans Taxi Driver. En effet, malgré leur distance par rapport aux autres, les deux personnages veulent sauver le monde. Sans nul doute que Cimino a joué sur le personnage de Travis de "Taxi Driver", paru deux plus tôt, et que De Niro a lui aussi joué la carte à fond du traumatisé de guerre, qu'il avait si bien joué.

Pour revenir au film et à l'aspect biblique qui s'en dégage, il est interressant de constater que les premières scènes du mariage font figures de vie insouciante, et de vie paradisiaque face à l'avenir sombre qui s'approche pour la bande d'amis. Ensuite, ils se retrouvent en enfer au Vietnam et ils reviennent au pays, dans un purgatoire où ils doivent prouver qu'ils sont normaux, pas atteints par le mal de la guerre. Les deux images finales sont aussi très symboliques: Michael ramène le corps de Nick et le taxi qu'il prend conduit par un français s'appellant "Charon", nom du personnage mythologique qui conduit les morts dans leur nouveau royaume. Pour conclure, la scène finale est un repas avec le personnage de De Niro au centre. C'est en quelque sorte l'ultime souper, la Cène...

Face à De Niro, Christopher Walken joue ici un rôle à la hauteur de son talent. Tout d'abord rêveur dans le début du film, il se révèle le fou furieux sûr de soi jouant à la roulette russe. Il est comme possédé par le diable. Les rôles entre De Niro et Walken sont inversés.

L'autre paradoxe est également la roulette russe: c'est ce jeu mortel qui sauve Michael et Nick. Par la suite, alors qu'il se trouve à deux doigts d'être de retour parmi les siens, ce même jeu perdra Nick.

Le seul lien commun sur la continuité du film est la loyauté et des valeurs fraternelles au sein du groupe d'amis, mais seul le plus loyal de tous, Michael, gardera ses valeurs intactes face à l'épreuve du feu.

Des petits trucs en plus

John Cazale, jouant Stan dans le film, est mort d'un cancer lors du tournage.

Film interdit au moins de 16 ans à sa sortie en salle.

Récompenses

+ de récompenses

Oscar 1979
Résultat Prix Lauréat
lauréat meilleur réalisateur Michael Cimino
lauréat meilleur film Barry Spikings
Michael Deeley
lauréat meilleur acteur dans un second rôle Christopher Walken
lauréat meilleur montage Peter Zinner
lauréat meilleur son Richard Portman
William L. McCaughey
nomination meilleur acteur Robert De Niro
nomination meilleure actrice dans un second rôle Meryl Streep
nomination meilleur scénario (adaptation) Michael Cimino
nomination meilleure photographie Vilmos Zsigmond
Golden Globes 1979
Résultat Prix Lauréat
lauréat meilleur réalisateur Michael Cimino
BAFTA Award (César anglais) 1980
Résultat Prix Lauréat
lauréat meilleur montage Peter Zinner
lauréat meilleure photographie Vilmos Zsigmond
 

Média

Note du film

Top 50
5ème
Note
8.3/10
Nombre de votes
57

Chiffres

Box-office France
-
N'est plus en exploitation
? semaines d'exploitation enregistrées
Budget
15 M$
 

tobefred.zoy.org est valide XHTML 1.0 Strict! | Haut de page | Contact | Politique d'accessibilité | Conception : Frédéric Bernier-Malcoiffe | Mentions légales